Player

France 24 Mobile – L’actualité internationale 24h/24

Le Front national perd son appellation historique et devient Rassemblement national

Dernière modification : 01/06/2018

© Jean-Philippe Ksiazek, AFP | La présidente du parti nouvellement baptisé Rassemblement national, le 1er juin 2018 à Bron, près de Lyon.

Texte par FRANCE 24

Les militants du FN ont définitivement acté le changement de nom du parti de Marine Le Pen, qui s'appelle désormais le Rassemblement national. Plus de 80 % des adhérents ont approuvé cette modification, annoncé, vendredi, Marine Le Pen.

C’en est fini du "Front", des "frontistes" et des autres dérivés de l’ancien nom du parti de Marine Le Pen. Depuis vendredi 1er juin, et le vote des militants, le Front national (FN) est officiellement devenu le Rassemblement national (RN).

"Hommage au Front national, vive le Rassemblement national", s'est exclamée la présidente du parti d’extrême droite depuis Bron, près de Lyon. Les militants, dont près de la moitié étaient rétifs au principe d'un changement d'appellation, ont voté en faveur de ce nom à 80,81 % avec une participation de 53 %, a précisé la fille de Jean-Marie Le Pen.

>> À lire : Le FN change de nom, mais pas de logiciel

Ce nouveau nom est "un cri de ralliement des Français qui ne veulent pas rester les spectateurs de leur propre déclassement, de leur propre effacement", a-t-elle estimé, invitant les militants à lancer une grande campagne d'adhésion.

La disparition nominative du FN "ferme un chapitre de l'histoire de notre mouvement national ouvert il y a un peu plus de 45 ans, mais c'est pour mieux en ouvrir un autre qui, je le crois, ne sera pas moins glorieux", a promis celle qui est arrivée au second tour de la dernière élection présidentielle.

Le FN perd son appellation historique qui date de sa création en 1972, mais garde dans son logo une flamme bleu blanc rouge désormais entourée d'un cercle.

Avec AFP

  • FRANCE

    Un an après l'élection de Macron, le paysage politique français toujours en recomposition

    En savoir plus

  • FRANCE

    De Front à Rassemblement national : "Ressemblement national", raille la presse

    En savoir plus

  • FRANCE

    Rassemblement national : le FN change de nom, mais pas de logiciel

    En savoir plus