france24

Player

EURO-2012

L'Allemagne qualifiée pour les demi-finales en toute logique

Dernière modification : 23/06/2012

©

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

L'Allemagne, au terme d'un véritable festival offensif, s'est logiquement qualifiée pour les demi-finales de l'Euro-2012 en battant la Grèce 4 à 2 ce vendredi soir à Gdansk. Les Allemands affronteront l'Angleterre ou l'Italie le 28 juin.

AFP - L'Allemagne, lancée à la conquête de son premier titre depuis 16 ans, a écarté sans ménagement de son chemin des vaillants Grecs et voit maintenant se profiler un grand classique en demi-finale de l'Euro-2012, que ce soit face aux Anglais ou aux Italiens.


Sortie sans trembler du groupe dit "de la mort", en remportant ses trois matches, notamment contre les Pays-Bas, vice-champions du monde, et les Portugais, elle a battu la Grèce 4 à 2 vendredi à Gdansk.


L'Allemagne n'avait jamais perdu contre cet adversaire, présentant un bilan de cinq victoires et trois nuls.


Elle vient, en outre, d'aligner sa quinzième victoires d'affilée en matches officiels depuis le match pour la 3e place au Mondial-2010 en Afrique du Sud avec dix rencontres de qualifications, trois du premier tour et le quart de finale. Il s'agit d'une performance inédite pour une équipe d'Allemagne.


Si elle a parfois donné l'impression d'être moins "facile" dans le jeu qu'elle ne l'avait été au Mondial-2012 en écrasant l'Angleterre 4-1 en 8e de finale et l'Argentine 4-0 en quart, elle semblait tout contrôlé depuis le début de l'Euro. Et ses leaders dans le jeu, Bastian Schweinsteiger et Mesut Özil, continuent à monter en régime. 


Deux jeunes


Et lorsqu'ils se trouvent un peu dans le "dur", la Mannschaft sait se trouver des relais pour tirer l'équipe vers le haut, comme Sami Khedira (un but vendredi), dans une forme étincelante, ou Mario Gomez, enfin buteur dans les grandes compétitions internationales, même s'il n'était pas titulaire vendredi.


Face aux Grecs, elle s'est même payée le luxe d'aligner d'entrée Marco Reus, buteur pour sa 6e sélection, et André Schürrle (14 capes), qui n'avaient jamais débuté aucun match en compétition internationale.


Une "coup de poker" payant pour Joachim Löw, dont l'équipe a su profiter, les deux jeunes joueurs -respectivement 23 et 21 ans- ayant mis au supplice leurs adversaires directs de la défense grecque par leur mobilité et leur vitesse de course.


L'Allemagne a toutefois encore deux marches à franchir avant de réaliser son rêve et de soulever le trophée. A commencer par une demi-finale jeudi prochain à Varsovie face à l'Angleterre ou l'Italie.


La première lui rappelle de bons très souvenirs -deux victoires aux tirs au but en demi-finale du Mondial-1990 et surtout à l'Euro-1996, avec à chaque fois le titre au bout. L'Euro-1996 est d'ailleurs la dernière grande compétition remportée par la Mannschaft.


L'Italie, en revanche, a souvent donné des cauchemars aux Allemands. Le plus récent et le plus douloureux est l'élimination en demi-finale de "leur" Mondial-2006 (3-1 a.p.). Et cette année-là, c'est la Squaddra Azzura qui était allée au bout pour soulever son quatrième trophée mondial.

Revivez les meilleurs moments de ce match sur notre liveblogging.

 

  • EURO-2012

    Qui de la Grèce ou de l'Allemagne va sortir de l'Euro ?

    En savoir plus

  • EURO-2012

    Grâce à Ronaldo, le Portugal est en demi-finale

    En savoir plus