france24

Player

SYRIE

Des mails privés de Bachar al-Assad dévoilés par The Guardian

Dernière modification : 15/03/2012

©

Texte par FRANCE 24

Le quotidien britannique a épluché plusieurs milliers de mails privés du président syrien, transmis par une source au sein de l’opposition syrienne. Ces échanges électroniques dévoilent des détails sur la vie quotidienne du couple présidentiel.

Le président syrien Bachar al-Assad a pris conseil auprès de l’Iran pour savoir quelle attitude adopter vis-à-vis de ses opposants. Il a par ailleurs demandé à "resserrer l’étau sécuritaire" autour de la ville de Homs et s’est également tenu informé de la présence de journalistes étrangers dans le quartier de Baba Amr, un temps aux mains des insurgés. Il a téléchargé des morceaux de musique pop britannique et américaine tout en commandant un gilet pare-balles, tandis que sa femme échangeait des chaussures Louboutin sur Internet avec une copine et demandait à un ami libanais de lui ramener le DVD de la seconde partie du film "Harry Potter et les Reliques de la Mort".

Ces diverses informations ont filtré via quelques 3 000 emails, datant de juin 2011 à février 2012, qui proviendraient des boîtes mail personnelles de Bachar al-Assad et de sa femme, Asma al-Assad. Ils ont été interceptés par des opposants syriens et transmis au Guardian. Le quotidien britannique en a publié des extraits dans la soirée du 14 mars.

La variété des informations recueillies révèle au grand jour le décalage entre la vie fastueuse du couple al-Assad à Damas - la première dame a dépensé des dizaines de milliers de dollars en bijoux, en chandeliers et en rideaux sur les sites Internet des boutiques chics du quartier londonien de Chelsea - et la situation chaotique dans le pays. Les restrictions de nourriture et de pétrole, imposées aux Syriens, semblent loin des préoccupations du palais présidentiel. Cet écart tel qu’il apparaît au travers des échanges électroniques n’a pas empêché le conseiller en communication de Bachar al-Assad de lui recommander d’insister, lors de son allocution de décembre dernier, sur le fait que "le président vit la même vie que le peuple et compatit avec ses souffrances".

Ce même mail révèle que ce conseiller en communication a enjoint le président à délivrer un discours “puissant et violent”, à dévoiler des détails sur les capacités militaires du pays pour impressionner le peuple, et à miser sur la ferveur islamique des Syriens.

Les informations contenues dans ces correspondances ne révèlent en revanche aucun secret d’État. Elles donnent cependant à lire quelques échanges cocasses entre le président et son épouse. Asma al-Assad lui aurait par exemple écrit, en décembre 2011, alors que des observateurs de la Ligue arabe se trouvaient à Homs pour constater l’ampleur de la répression : "Si nous sommes forts ensemble, nous surmonterons ensemble… Je t’aime...".

De son côté, Bachar al-Assad aurait envoyé à son épouse une chanson de Blake Shelton qui commence ainsi : "J’ai le cœur brisé, j’ai tout foiré, la personne que j’ai été dernièrement n’est pas celle que j’aimerais être". Autodérision ou manœuvre de séduction envers son épouse, qu’il a rencontrée à Londres durant ses études ? L’ironie est en revanche incontestable lorsqu’il envoie à l’un de ses proches conseillers une vidéo humoristique mettant en scène, à l’aide d’une petite voiture et de biscuit, la façon dont le régime syrien a caché ses tanks aux observateurs de la Ligue Arabe (voir ci-dessous).

Pour prouver de l’authenticité de cette série de mails, le quotidien Le Guardian indique être entré en contact avec dix interlocuteurs étrangers ayant échangé des messages  avec le dirigeant syrien et son épouse via ces boîtes mails (sam@alshahba.com pour le président et ak@alshahba.com pour sa femme).

Lire tout le dossier du Guardian ici : http://www.guardian.co.uk/world/assad-emails